Offre et proposition d’achat immobilier

Publié par Paul Pinneau le

Un logement a-t-il attiré votre attention, et vous ne souhaitez pas que ce bien immobilier vous passe sous la main? Il existe une solution simple qui vous permet de « réserver » l’achat du bien pour empêcher d’autres acheteurs à faire une proposition au vendeur. Il s’agit de l’offre d’achat. Voici ce qu’il faut savoir sur ce document à valeur légale.

 

Qu’est-ce qu’une offre d’achat immobilier ?

L’offre d’achat immobilier est un document écrit, rédigé par le potentiel acquéreur d’un bien immobilier, afin de réserver le bien à des conditions fixées par ce dernier. À travers ce document qui n’est pas obligatoire, le futur acquéreur s’engage à acheter le bien immobilier, hh  si toutefois le vendeur accepte ses conditions.

La rédaction d’une offre d’achat immobilier n’engage nullement le potentiel acquéreur à verser un quelconque acompte au propriétaire du bien immobilier qu’il convoite. Le futur acquéreur doit cependant avoir la capacité juridique de signer un contrat de vente, car l’offre d’achat immobilier est généralement conclue par la signature d’un acte de vente.

 

Comment faire une bonne offre d’achat immobilier ?

L’offre d’achat immobilier est une initiative qui doit être mûrement réfléchie avant d’être lancée par tout futur acquéreur d’un bien immobilier. Il s’agit d’un document qui doit être minutieusement préparé en prenant en compte certains facteurs.

 

Bien étudier le marché immobilier

Avant de formuler votre offre d’achat, vous devez évaluer la valeur du bien immobilier en faisant une étude du marché. Une étude du marché immobilier vous permet en effet de faire une proposition correcte et juste. Pour cela, vous pouvez utiliser des outils d’évaluation qui vous fourniront des informations comme le prix du bien immobilier au m².

Un bien immobilier qui a récemment fait objet de travaux de rénovation aura forcément une plus grande valeur qu’un bien qui nécessite des travaux. Prenez donc le temps de vérifier également l’état du bien avant de faire votre proposition.

 

En savoir plus sur le vendeur

Se renseigner sur le propriétaire du bien fait partie des précautions que vous devez prendre avant de formuler votre offre d’achat. connaître les intentions du vendeur vous permet en effet d’ajuster votre offre en conséquence. Si votre offre d’achat correspond aux intentions du vendeur, vous avez de bonnes chances de la voir accepter. Faites le tour du voisinage ou consultez les plateformes en ligne pour savoir si le vendeur n’a pas déjà publié une annonce de vente.

 

Préférer une offre d’achat écrite avec durée de validité

Une fois que vous avez évalué la valeur du bien immobilier, optez pour une offre d’achat écrite avec durée de validité, car ce document constitue un acte juridique qui vous protège devant la loi en cas de problème avec le vendeur. L’offre écrite constitue également une preuve réelle de votre intention de vouloir effectivement acheter le bien dès lors que le vendeur donne son accord. La durée de validité quant à elle permet de mettre une certaine pression au vendeur d’une part, mais constitue également une période au cours de laquelle vous avez la possibilité de vous rétracter, d’autre part.

 

Un modèle d’offre d’achat immobilier

L’écrit reste la meilleure solution pour formuler une offre d’achat immobilier à un vendeur de bien immobilier. Même si cette procédure peut de nos jours s’effectuer par mail, il est important de faire apparaître certains éléments dans votre rédaction.

Pour être valable, l’offre d’achat immobilier doit contenir au minimum un certain nombre d’informations. En effet, les éléments suivants doivent figurer sur ce document :

  • Le prix proposé par le futur acquéreur ;
  • La date de l’offre ;
  • La désignation du bien (maison, appartement, terrain, immeuble, etc.) ;
  • La durée de validité de l’offre qui peut être de 1 ou 2 semaines.

Soulignons que l’offre d’achat peut également contenir une « condition suspensive » qui permet au futur acquéreur de se rétracter lorsqu’il n’obtient finalement pas le prêt immobilier dont il a besoin pour le financement de son achat. Pendant la durée de validité de l’offre d’achat, le propriétaire du bien immobilier peut, soit accepter les conditions d’achat proposées par l’acquéreur, soit les refuser lorsqu’il n’est pas satisfait du prix proposé.

Il peut également faire une contre-proposition au futur acquéreur du bien. Cette nouvelle proposition faite par le propriétaire du bien rend alors l’offre initiale caduque. En cas de conclusion d’un accord entre les deux parties, une promesse de vente ou un acte de vente est signée pour conclure.

Document à valeur légale, l’offre d’achat doit être rédigée consciencieusement pour ne pas voir votre proposition refusée. Pour terminer, rappelons que ce document vous engage sur le plan juridique. Raison pour laquelle une grande importance doit être accordée aux conditions suspensives.

Catégories : Acheter

Paul Pinneau

Fort de nombreuses années d'expérience dans les secteurs de l'immobilier, j'ai co-fondé Essor-immo.fr afin de partager mes connaissances et conseils d'expert.

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *