DPE (Diagnostique de performance énergétique)

Publié par Paul Pinneau le

Devenu obligatoire depuis 2006 et 2007 respectivement avant la vente et la location d’un bien immobilier, le DPE renseigne sur deux informations essentielles liées à l’habitation concernée. Il s’agit d’une part de la consommation énergétique de cette dernière, et d’autre part de son niveau d’émission de gaz à effet de serre. Dans l’un ou l’autre des cas, lorsqu’il est réalisé, le diagnostic de performance énergétique augmente la valeur du bien, et permet donc de le revendre plus cher.

Qu’est ce que le Diagnostic de performance énergétique (DPE) ?

Il s’agit d’une mesure mise en place (devenue obligatoire depuis 2006) qui vise à inciter les ménages à réaliser des travaux de rénovation énergétique. Plus concrètement, le DPE consiste à limiter la consommation d’énergie des bâtiments publics et privés, et à réduire leur émission de gaz à effet de serre. Il permet de déterminer ou d’estimer sur une échelle, la quantité d’énergie consommée dans le cadre d’une utilisation normale du logement, notamment à travers le chauffage, l’eau chaude, etc. Il est réalisé par un professionnel en la matière et est valable sur 10 ans.

 

Le rôle du DPE

Pour le futur acquéreur du logement concerné, ce diagnostic permet d’avoir une idée approximative de sa consommation d’énergie. Ainsi, il pourra financièrement s’y préparer. Pour le vendeur, la réalisation du DPE augmente la valeur du bien immobilier à vendre, puisqu’à la suite de cette étude, l’habitation répond désormais à une exigence légale majeure en matière immobilière.

De fait, le prix de vente du bien sera donc déterminé par la classe affichée par le diagnostic de performance énergétique, lequel se résume en deux étiquettes : l’une renseignant sur le niveau de consommation d’énergie, et l’autre sur le niveau d’émission de gaz à effet de serre. En comparaison à une construction où le diagnostic de rénovation énergétique n’a pas été fait, l’habitation ayant fait l’objet d’un DPE aura bien de valeur à la revente, parce que fournissant des détails importants.

En effet, une fois le diagnostic terminé, le professionnel fournit un document donnant :

  • une estimation des dépenses annuelles en énergie (en kWh et en euros),
  • une échelle parlant de consommation d’énergie primaire et d’émission de gaz à effet de serre,
  • une description complète du bâtiment, du gros œuvre aux installations,
  • des recommandations pour réduire la consommation d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre.

L’utilisation des couleurs et des étiquettes rend plus aisées la lecture et la compréhension du DPE, lequel est obligatoire comme d’autres diagnostics. Le document fourni permet de situer le logement concerné sur l’échelle des performances énergétiques.

 

L’intérêt du DPE

L’intérêt principal du diagnostic de performance énergétique, au-delà d’une conformité aux exigences légales, est de pouvoir obtenir des informations fiables sur la consommation moyenne d’un logement, et son taux d’émission de gaz à effet de serre. Plus qu’une simple étude, il propose des pistes d’amélioration de la consommation énergétique, sensibilise sur l’importance d’une faible empreinte écologique, et encourage la rénovation énergétique à travers la mise en place de sources d’énergies renouvelables.

Les informations fournies par le DPE permettent d’avoir une parfaite maitrise de la consommation énergétique, et facilitent l’identification des travaux qu’il est utile de mener dans ce cadre. La détection d’éventuels ponts thermiques occasionnant des déperditions de chaleur en est un exemple. Le diagnostic permet en outre de contenir l’impact environnemental du logement.

 

Le DPE, une étude obligatoire

La réalisation de cette étude de performance énergétique est depuis 2006, un préalable obligatoire à la vente ou à la location d’un bien immobilier. Elle fait partie des diagnostics obligatoires à remettre à l’acquéreur d’un bien immobilier. Comme l’attestation RT 2012, le DPE est impératif pour un bâtiment neuf. Son défaut de présentation par le vendeur, expose ce dernier à des sanctions civiles et pénales.


Paul Pinneau

Paul Pinneau

Fort de nombreuses années d'expérience dans les secteurs de l'immobilier, j'ai co-fondé Essor-immo.fr afin de partager mes connaissances et conseils d'expert.

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *